Le Pays basque espagnol s’est engagé à réduire de 30 % les émissions de gaz à effet de serre en 2020, d’après les déclarations du ministre régional de l’Environnement, de la Planification territoriale et du Logement, Iñaki Arriola, au commissaire européen à l’Action pour le climat et à l’Énergie, Miguel Arias Cañete, avec qui il s’est réuni à Bruxelles, dans le but de coordonner les actions et d’aligner les politiques pour lutter contre les effets du changement climatique.

Le jour suivant, le ministre régional a participé à la cérémonie de remise de prix de la première édition du Prix de l'action transformatrice, une récompense à l’initiative du Comité européen des régions (CdR), inspirée par la « Déclaration basque » dans le but de transformer les villages et les villes, et de progresser vers un développement durable.

La ville turque de Nilüfer s’est imposée face aux trois autres finalistes, parmi lesquels figurait le Bureau du développement durable de la région biscaïenne de Nerbioi-Ibaizabal, qui a été récompensé par une mention spéciale.

Le ministre régional de l’Environnement, de la Planification territoriale et du Logement a souligné à Bruxelles « le rôle fondamental des institutions municipales et régionales dans la lutte contre le changement climatique et en faveur du développement durable, en raison de leur proximité avec les citoyens. Ce sont elles qui gèrent les projets et les actions en première instance, et en ce sens, elles exercent une fonction essentielle ».