La confirmation de plus de 1 300 entreprises exposantes annonce un salon très ambitieux du point de vue de la technologie et des contenus

Plus de 1 300 grandes entreprises internationales ont confirmé leur participation à la Biennale internationale de la machine-outil (BIEMH), qui dans quatre mois fêtera sa 30e édition, du 28 mai au 1er juin 2018.

Compte tenu des données sur les entreprises, les produits, les services et les innovations enregistrées à ce jour, le concours s’annonce particulièrement ambitieux du point de vue de l'approche, des contenus et de la technologie de cette édition, qui relèvera les défis liés à la nécessité de créer de nouvelles solutions industrielles plus compétitives dans le cadre de la fabrication avancée.

En outre, et depuis son lancement en juin de l'année dernière, la campagne commerciale du concours a maintenu des pourcentages de croissance significatifs concernant tous les paramètres, une tendance positive qui s’est maintenue au cours des dernières années, marquées par la récupération de l'activité industrielle. Grâce à cette situation, un premier aperçu des exposants permet de mettre en évidence la présence d’entreprises nouvelles aux côtés de celles qui réitèrent leur participation au salon, en renouvelant leur confiance à cet espace, à hauteur respectivement de 22 % et de 10 % par rapport au nombre d’entreprises enregistrées jusqu’à présent.

En ce qui concerne les secteurs, celui des composants et accessoires enregistre une hausse significative, en représentant 29 % de l’offre, ainsi que le secteur des machines de déformation de tôle, à hauteur de 14 %, et un bon pourcentage de machines de découpe laser et plasma de dernière génération. Le reste de l'espace d’exposition est réparti, à ce jour, entre les grandes machines travaillant par enlèvement de matière (23 %), un secteur qui présentera d’importantes innovations, les outils (17 %), ainsi que le secteur de la métrologie et CAD/CAM, l’automatisation et la robotique, les machines et équipements pour le traitement de surfaces, et autres machines et services pour les entreprises.

Hors de nos frontières, les entreprises évaluent l’opportunité que représente la Biennale BIEMH dans un contexte de récupération de la demande interne, accrédité par un indice de production industrielle en 2017 qui atteint 4,7 % et un comportement des biens d’équipement au-dessus de la moyenne. Dans ce contexte, le concours réaffirme cette année sa dimension internationale, avec la présence d’entreprises exposantes provenant d’un total de 20 pays : Allemagne, Italie, Japon, France, Portugal, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chine, Danemark, Slovaquie, États-Unis, Pays-Bas, Israël, Pologne, Royaume-Uni, République tchèque, Suisse, Taïwan et Turquie.

Toutes ces entreprises, nationales et étrangères, feront de la biennale BIEMH la plus importante plateforme de l’Industrie 4.0 en Espagne, dont cette édition est marquée par la création d’un nouvel espace, Be Digital, dédié à la transformation numérique, avec en parallèle le déroulement de la troisième édition du salon Addit3D. La Fabrication additive et 3D est devenue l’un des autres thèmes centraux des spécialistes de la production. Enfin, l’offre sera complétée par le Forum de l’emploi industriel WorkInn et IMIC-Industrial Maintenance Innovation Conference (Conférence sur l’innovation dans le domaine de la maintenance industrielle).